Thursday, November 18, 2010

enroué


enroué adj
definition image
translation:
hoarse, husky-voiced

etymology: Latin e- + raucus – hoarse

synonyms: éraillé, rauque, rogommeterne, voilé


examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Pille-miche entonna d’une voix enrouée, au bout du champ, ces strophes prises au hasard dans cette naïve chanson."

Balzac, Une double Famille (1830)
"Monsieur Granville, il y a une lettre pour vous, cria-t-il d’une voix enrouée."


Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Monsieur de la clarinette, tu joues faux, reprit-il d’une voix enrouée, "

Gautier, La Morte amoureuse (1836)
"Un aboi éraillé et enroué se fit entendre, et nous vîmes accourir un vieux chien."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Tiens, Julie, lui dit-il d'une voix enrouée, réveille-toi donc pour examiner le pays ! Il est magnifique."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"le jeune homme à figure plombée, qui fumait en buvant de l’eau-de-vie, rechargea sa pipe, et dit, d’une voix enrouée, au Chourineur :
 — Est-ce que tu n’as pas reconnu le bonnet grec ?"


Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Rougon, la nuque encore mouillée de sueur, la voix enrouée, son grand corps brisé par son premier discours, s’entêta à répondre tout de suite."

Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net