Tuesday, June 24, 2014

entonner

entonner
definition  image
translation:
1. strike up, launch into (a song); intone
2. fill, pour using a funnel; make someone drink

etymology:  
1. en + tonner — thunder
2, en + tonne — barrel (related to entonnoir)

synonyms:
1. chanter, commencer, psalmodier
2.  boire, engloutir, faire avaler, gaver, verser


examples:

1.

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
:J’ai entendu les huit chantres du roi de Sicile entonner le premier verset de la haute messe de sept heures dans la Sainte-Chapelle.”

Sue, Mystères de Paris   (1842)
“plus de clarinette mélancolique, plus de regard piteux et implorant, mais un drôle alerte, jovial et dispos, qui entonne une chanson de cabaret…"

Sand, La Mare au diable (1846)
“il entonna d’une voix puissante: Voilà six mois que c’était le printemps,”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
[il] “se mit à faire dans l’atelier des sauts d’acrobate et entonna à tue-tête la célèbre romance suivante.”

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Et Gorenflot se mit à entonner sa chanson favorite,”

Daudet, “Le Concert de la Huitième”, Les Contes du lundi (1875)
“la cantinière s’était réveillée et, serrée dans la foule, dévorée par tous ces yeux, se tordait de rire, elle aussi, pendant que le vieux entonnait de sa voix de rogomme.”


Daudet, Sapho (1884)
“elle entonnait de sa voix de contralto, meurtrie et passionnée.”

2.

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Elle entonna dans la bouche de Schmucke une cuillerée de potage.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Et le Prussien, sans prononcer un mot, entonnait coup sur coup des lampées de cognac.”

Maupassant,  La Main gauche (1889)
“Chacun d'eux, les yeux rouges, sa préférée sur les genoux, chantait ou criait, tapait à coups de poings la table, s'entonnait du vin dans la gorge.”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.