Thursday, September 30, 2010

soupirail


soupirail nm
definition image
translation:
basement window, cellar window

etymology: related to French soupirer – sigh ; from Latin suspirare – sigh, breathe deeply

synonyms: fenêtre de cave


examples:

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Je vis jaillir de la bouche d'un soupirail, voisin comme la plus éloignée des étoiles, quelques traits d'une blanche clarté."

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"J'étais en uniforme ; la lumière que répandait le soupirail dans cet étroit cachot était si faible que Pierrot ne pouvait distinguer qui j'étais."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"La maison a six fenêtres au rez-de-chaussée, pas d’autre étage, quatre soupiraux de cave sans barres."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Mon pauvre frère revint à Lille, et apprenant l’arrêt qui m’avait condamné à sa place, se constitua prisonnier et se pendit le même soir au soupirail de son cachot."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il avait vu, par le soupirail de sa cave, les insurgés venir arrêter le directeur des postes, dont les bureaux étaient voisins de sa librairie."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Autour des fontaines, sous le jour pâle des soupiraux, ils s’approchaient des étaux."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Un soupirail de la cave lui suffit. Il s’amincit, se glissa avec une habileté de chat, égratignant le mur de ses ongles. Enfin il était dans la maison."

Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net