Sunday, December 15, 2013

gracier


gracier v to pardon

etymology: from Old French grâcier – to thank. from Latin gratia – thanks

synonyms:  abolir, absoudre, amnister, épargner, exempter, pardonner

examples:

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Ils sont graciés, je ne sais à quelles conditions, répondit-elle ; mais ils le sont.“

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“on avait gracié la maîtresse de Martial de quelques jours de captivité qui lui restaient à subir.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“elle espérait pouvoir, en tenant son artiste sous clef, faire manquer son mariage avec Hortense en le disant marié, gracié par les efforts de sa femme.”

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“A telles enseignes, dit Catherine de Médicis, qu'il a été gracié par l'intercession de M. le duc de Guise, votre cousin, ma fille.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
Gracié après six mois d’exil par la faveur de Votre Majesté, il est rentré en Russie.”

Zola, La Bête humaine (1890)
“Vous avez été condamné à cinq ans de prison pour avoir tué un homme, dans une querelle. — Je n’ai fait que quatre ans, on m’a gracié d’un an.”

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
“On l’avait condamné à mort, puis gracié et déporté, de sorte qu’il se trouvait maintenant à Nouméa “





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.