Tuesday, January 14, 2014

bélître

bélître  nm 
definition  image
translation:
worthless person, rascal

etymology: from Italian belitrone, possibly from Latin balatro – rogue

synonyms: coquin, cuistre, gueux, maraud, maroufle

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
Bélître, comprends donc que je me suis défié de ta pauvre vanité.”

Balzac, La Bourse  (1832)
“elle avait été les conter au vice-amiral, qui dans sa colère « voulait aller, disait-il, couper les oreilles à ces bélîtres.”


Hugo, Lucrèce Borgia (1832)
“Vous êtes un absurde belître ! Fi !”

Musset, On ne badine pas avec l’amour (1834)
“Indépendamment de votre ivrognerie, vous êtes un bélître, maître Blazius.”

Gautier, “La Mille et deuxième Nuit” (1841)
“Holà, Francesco ! maroufle, butor, bélître, ici, singe manqué, sers-moi à quelque chose au moins une fois dans ta vie.”
(maroufle –  rascal )

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Allons ! réveille ce grand bélître de page, et fais-toi passer une robe de chambre.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Et si je m'avisais de parler des mille pistoles qui m'ont été données, on me traiterait de bélître, de faquin et d'impudent drôle... Par le saint nom de Dieu!... cela ne sera pas.”




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.