Wednesday, July 8, 2015

mitonner

mitonner v
definition image
translation:
to simmer, slow-cook; plot, cook up a plot

etymology: probably from mie — soft bread



synonyms:  bouillir, fricasser, fricoter, mijoter;  préparer

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
“une fois que nous en connaîtrons les entrées et les sorties, on pourra y revenir avec les amis : c’est une affaire à mitonner.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Votre femme doit recueillir l’héritage d’un oncle maternel, vieux podagre qu’elle mitonne, soigne, caresse et emmitoufle.”
(podagre  — with gout if the feet)

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“Il existe en province deux conversations, celle qui se tient officiellement quand tout le monde est réuni, joue aux cartes et babille ; puis, celle qui mitonne, comme un potage bien soigné.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Il y a à la maison un gros déjeuner qui se mitonne, des vins généreux, et nous avons fait du feu.”

Baudelaire, “Les bons Chiens”, Petit Poèmes en prose (1869)
“ces deux personnages intelligents …, qui surveillent, avec une attention de sorciers, l’œuvre sans nom qui mitonne sur le poêle allumé.”

Rimbaud, “Le Forgeron”, Poésies (1870-1872)
“Et, tout bas, les malins ! se disent : « Qu’ils sont sots ! »/Pour mitonner des lois.”

Zola, L’Assommoir (1879)
[elle] “faisait une panade, en les laissant mitonner le plus longtemps possible sur le fourneau d’un voisin.”
(panade —  a soup made with bread )

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.