Friday, July 31, 2015

loir

loir nm
definition image
translation:
dormouse

etymology:  from Latin glia — dormouse

synonyms:  lérot, liron


examples:

Balzac, La Vielle Fille (1836)
“il restait à l’antichambre le soir, endormi comme un loir.”

Flaubert, Salammbô (1862)
“gigots de chamelles et de buffles, hérissons au garum, cigales frites et loirs confits..”
(garum —  Roman fish sauce )

Féval, Les Habits noirs (1863)
“il versa religieusement dans la bouteille le reste du repas de Saladin, qui dormait déjà comme un loir.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“on intelligence, déjà bien obtuse, s’était encore obscurcie dans l’engourdissement d’une existence de loir, l’incurie d’un père tout aux affaires,”


Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Quand il s'est levé ce matin, après avoir dormi toute la nuit comme un loir, il m'a appelé pour me demander du papier, de l'encre et des plumes.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“C’était leur âme qui faisait prospérer la villa, avec ses colombiers, ses parcs de loirs et d’escargots,”

France, Le Chat maigre (1879)
“Des compagnies de corbeaux, attirés par les cadavres des loirs et des mulots, s’abattront sur les corniches à la tombée de la nuit.”
(mulots  —  voles)






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net