Friday, May 13, 2016

pis-aller

pis-aller nm
definition image
translation:
last resort, consolation

synonyms:   faute de mieux

examples:

Hugo. Marie Tudor (1833)
“Au pis-aller, vous l’épouseriez.”

Stendhal, La vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“C’est comme les généraux de l’Empire qui, voyant, vers 1820, que la Restauration ne voulait pas d'eux, se mirent à aimer passionnément, c'est-à-dire comme un pis aller, la musique.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Depuis la suppression du Ministère de la Police, il avait pris pour pis-aller la partie des arrestations commerciales .”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“il userait d’un bâillon, au pis aller d’un coup de couteau.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]n  (1867)
“Il n'avait pas lâché Cambrai, un très-beau pis-aller, archevêché, principauté.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Au pis aller, n'avaient-ils pas encore des centaines et des milliers d'Alliés sous la main !”

Verne, Le Pays des fourrures (1873)

“Mais, pour moi, ce mode de rapatriement ne devra être qu'un pis aller.




Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net