Monday, May 2, 2016

plumitif

plumitif nm
definition image
translation:
pen pusher, hack, scribe; registrar

etymology:  from plume — pen

synonyms:   écrivassier, gratte-papier, rond-de-cuir, scribe, scribouillard

examples:

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Enfin, tout était fini ! le greffier emportait le plumitif ; j’allais être quitte de cette affaire”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“je n'ai jamais vu qu'une grande salle déserte, avec une table au milieu, des bouteilles de vin et de bière vides sur la table, et, dans un coin, à un bureau, une espèce de plumitif écrivant.”

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“Le diable soit des plumitifs ! s’écria Fougas. Ils ont tout, depuis mon acte de naissance jusqu’à la copie de mon brevet de colonel.”

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)
“On ne voyait pas le mari qui, prudemment, se tenait à Versailles, dans sa vie d'humble plumitif.

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Eh ! dis donc, Marthe, ma petite gigolette, que devient ce plumitif qui t’adore ?”
(gigolette— tart. slut)

Villiers de l’Isle Adam, “Deux augures”. Contes cruels (1883)
“Un million de plumitifs peuvent, dans un journal, tracer l’exposé d’une soi-disant idée.”

Goncourt, Journal  III (1897)
“le voilà condamné, le paresseux et lambin plumitif, à gagner sa vie ainsi qu’auparavant..”
(lambin —  slowpoke)















Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.