Monday, May 16, 2016

train-train

train-train nm
definition image
translation:
daily routine, daily grind, humdrum

etymology:  perhaps fro, Dutch tranteine — to walk here and there, combines with French train in the sense  rate, pace

synonyms:   accoutumance, expérience, habituation. pratique

examples:

Barbey d’Aurevilly,  “À un diner d’athées”, Les Diaboliques (1874)
“Mais ces bruits qui n’étaient que le passage rapide d’un son, n’interrompaient pas ces âmes attentives et ferventes dans le train-train de leurs prières et l’éternité de leur susurrement.”
(susurrement —  whispering)

Zola, L’Assommoir (1879)
“Alors, le train train de la maison reprit, tout se calma et s’assoupit dans de nouvelles habitudes.”

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
“Pot-Bouille, c'est-à-dire le pot-au-feu bourgeois, le train-train du foyer, la cuisine de tous les jours.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“tout ce petit train-train de connaisseur, faisant la moue devant l’œuvre convoitée pour la déprécier,”

Villiers de l’Isle Adam, “L’analyse chimique du dernier  soupir”, Contes cruels (1883)
“Tout continuera, sur l'heure même, son train-train raisonnable.”

Maupassant, Notre Cœur (1890)
“Dans le monde, dans le train-train courant des visites, des potins, de toutes les petites bêtises dont on s'amuse, dont on occupe les riches désoeuvrements.”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)

“Tombé dans le train-train monotone de ces messieurs, l’événement prenait d’énormes proportions.”


























Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.