Saturday, October 22, 2016

flagorner

flagorner v
definition image
translation:
to toady (to), suck up to

flagornerie nf flattery; toadyism

etymology:  from flageoler — to shake

synonyms: amadouer, caresser, flatter, louanger, louer

examples:

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
“La plus réelle beauté, la figure la plus admirable n'est rien si elle n'est admirée : un amant, des flagorneries sont les attestations de sa puissance.”
Sue, Combat de Navarin (1842)
“le maître-canonnier, allait, venait, tournait et parlait, non à chaque homme, mais à chaque canon, tantôt avec des menaces, tantôt avec des encouragements ou des flagorneries sans pareilles.”

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“Dutocq, pour être admis chez Minard, le flagorna prodigieusement.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Les athéniens, ces parisiens de jadis, tuaient Phocion, comme qui dirait Coligny, et flagornaient les tyrans.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“l’obligation de s'occuper d'une façon quelconque de mille niaiseries lilliputiennes, et surtout les flagorneries, les lâchetés, les rampements des gens qui ont ou auront besoin de vous.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Les puissants alors flagornaient la basse classe.”

Zola, La Terre (1888)

“un nouvel âge d’or s’ouvrant pour le laboureur, qu’une page entière flagornait, en l’appelant le roi et le nourricier du monde.”









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.