Thursday, February 4, 2010

ramper


ramper v
definition image
translation:
 to crawl, creep; grovel

etymology: old French sense was to climb; from Germanic root, as in Flemish, rapen or Bavarian rapfen – to seize

synonyms: aduler, glisser, s'humilier, se couler, progresser, se prosterner, serpenter, se traîner

exemples: 


Chateaubriand, Atala (1801)
"
Nous avancions avec peine sous une voûte de smilax, parmi des ceps de vigne, des indigos, des faséoles, des lianes rampantes, qui entravaient nos pieds comme des filets."
(smilax –  greenbriar; faséoles – beans)


Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Dès qu'au sol attachée elle rampa livide,
De longs rires, soudain éclatant dans le vide,"

Balzac, “Une Passion dans le désert” (1830)
"Il admirait sa souplesse quand elle se mettait à bondir, à ramper, à se glisser, à se fourrer, à s'accrocher, se rouler, se blottir, s'élancer partout."

Sand, Indiana (1832)
"Et le jeune homme adressa en anglais une grave réprimande au docile animal, qui, honteux et repentant, se traîna en rampant vers madame Delmare comme pour lui demander protection."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"dans leur silence que rien ne vient troubler, pas même le bruit que fait en rampant le ver du sépulcre."


Baudelaire, Fleurs du mal (1857-1861)
"Ils rampent, flagellés par les bises iniques."

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
"Quand elle fut dans la cour, elle rampa pour n'être point vue par quelque goujat rôdeur."





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.