Sunday, May 21, 2017

bouc émissaire

bouc émissaire nm
definition image
translation:
scapegoat

etymology:  from Leviticus, where a sacrificed goat is used to expiate  the sins of the Israelites

synonyms: lampiste

examples:

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Lorsque son beau-père se fut tué, Michu devint un bouc émissaire.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Il devient le bouc émissaire, tend le dos à tous les reproches, reçoit volontiers les savons, et sans murmurer se laisse laver la tête.”
(savons — reprimands;  laver la tête — reprimand)

Daudet, Le Nabab  (1871)
“ce vertueux Tout-Paris qui le prenait pour bouc émissaire et le chassait après l’avoir chargé de tous ses crimes.”

Zola,  Préface, Les Héritiers Rabourdin (1874)
“Je suis un bouc émissaire, rien de plus.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Nous sommes à peine au rôti qu’ils ont déjà chargé Guillaume et Bismarck de plus de crimes que n’en pourrait porter le bouc émissaire.”

Richepin, Truandailles (1890)
“Parlons chèvres et parlons bouc surtout. C’est du bouc émissaire, mes frères en Dieu, que je vais vous entretenir.”

France, Thaïs (1890)

“Je suis le bouc émissaire et je prends en moi toutes les impuretés de ce peuple.”






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.