Monday, May 8, 2017

boute-en-train

boute-en-train nm
definition image
translation:
life of the party, live wire, joker, buffoon

etymology:  from bouter — to push + train — speed, pace

synonyms: amuseur, blageur, bouffon, farceur, fumiste, loustic, plaisant, rigolo

examples:

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
“Gaudissart alla chez le malin de Vouvray, le boute-en-train du bourg, le loustic obligé par son rôle et par sa nature à maintenir son endroit en liesse.”

Kock,  Jean (1835)
“—Sont-ils gais, bons enfans?
—Oh! très-gais! Chopard est un boute-en-train!”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Je ne veux point qu’on me pleure,
Moi, le boute-en-train des fous.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Être artiste veut dire ici : jeter l’argent par les fenêtres,  …  chanter, rire toujours, en un mot être un gai boute-en-train, un enfant de la joie, un Roger Bontemps.”

Claretie, Les Victimes de Paris (1864)
“Joyeux compagnon, plein de verve, Jean Romain était le boute-en-train de toutes les fêtes.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Guillaume, en peu de temps, devint le boute-en-train du cercle.” 

Daudet, Numa Roumestan (1881) 

“C’est le boute-en-train de l’hôtel, l’organisateur des jeux, des parties, des excursions.”





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.