Tuesday, May 16, 2017

lustrine

lustrine nf
definition image
translation:
lustring, a cloth, originally of silk, later of cotton, with a shiny finish

manches de lustrine — sleeves of lustrine worn over other clothes to protect a clerk from ink stains

etymology:  from Italian lustrino, from lustro —  lustre

synonyms: percaline

examples:

Zola, Thérèse Raquin (1867)
“Il rougissait de plaisir, lorsqu’il se voyait en rêve au milieu d’un vaste bureau, avec des manches de lustrine, la plume sur l’oreille.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Elle était hissée sur une chaise, le visage à hauteur d'une cage couverte d'un grand morceau de lustrine noire.”

Daudet, “Un Teneur des livres”, Les Contes du lundi (1875)
“Il ouvre une grande armoire, en tire des manches de lustrine qu’il passe soigneusement.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Les ouvrières qui restaient encore défirent leurs manchettes de lustrine, se lissèrent les cheveux avec du crachat.”

Villiers de l’Isle Adam, “Le secret de l’ancienne musique”, Contes cruels (1883)
“Ayant assuré un bonnet de lustrine noire sur sa tête et un abat-jour vert sur ses yeux, il démaillota le chapeau-chinois, et l'ouverture commença.”
(démaillota — removes the wrapping ; chapeau-chinois —  a cymbal-based percussion instrument)

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Et je me revois aussi, chétif, en sarrau de lustrine, courir à travers cette tristesse des choses délaissées/“

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Et tes billes ?… Tes billes aussi, je me rappelle… C’est la mère Cébron, tout au fond, dans un sac de lustrine… ménage-les… elles sont en agate.” 









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.