Monday, May 29, 2017

loucher

loucher v
definition image
translation:
to squint; look askance

see also louche

etymology:  from Latin luscus — blind in one eye, one-eyed

synonyms: bigler, ciller; guigner, jalouser, lorgner

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
“C’est un fort aimable garçon ; par exemple, il est roux, et il louche un peu ; mais le cœur sur la main, un galant homme.”

Balzac, L’Interdiction (1836)
“Elle est extrêmement grasse, horriblement marquée de la petite vérole ; elle a les mains et les pieds d'un homme, elle louche, enfin c'est un monstre.”

Hugo, Les Châtiments (1853)
“Oui, qu'ils viennent tous ceux qui n'ont ni coeur ni flamme,
Qui boitent de l'honneur et qui louchent de l'âme ”

Gaboriau, Les Gens du bureau (1862)
“Il songeait avec effroi, en louchant du côté de ces huîtres appétissantes, que ce supplice de Cancale allait se renouveler tous les jours.”

Maupassant, Contes de la Bécasse (1882)
"Celui des invités que désignait, en s’arrêtant, le long bec pointu devenait maître de toutes les têtes, régal exquis qui faisait loucher ses voisins."

Maupassant, Le Rosier de Madame Husson (1885)
“Il a la tête de travers, la mâchoire torse et il louche.”


Daudet, Tartarin ans les Alpes (1887)
“C’est vrai que le pharmacien souffrait mille morts avec ce secret en cilice qui le cuisait, le démangeait, le faisait pâlir et rougir dans la même minute et loucher.














Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.