Sunday, May 2, 2010

étau


étau nm
definition image
translation:
vise, vice

etymology: from estoc – tree-trunk, possibly from Gaelic root, as in Irish stoc – trunk or may be derived from Germanic roots with the same meaning, as in Old Norse stokkr

synonyms: étreinte, presse

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"il serra par les poignets dans l'une des siennes, comme dans un étau."


Balzac, Le Curé de Tours (1832)
"car il avait, pour la première fois de sa vie, pris son café sans parler, quitta la salle à manger où son cœur était serré comme dans un étau."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Oui, j’avais la tête serrée comme dans un étau, mais elle se dégage."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Elle me tenait la tête entre les genoux comme dans un étau."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Mais qu’ai-je donc aux mains ? demanda Milady ; il me semble qu’on m’a brisé les poignets dans un étau."



Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"Je profitai de cette halte pour respirer, car moi-même j’avais le cœur comprimé comme dans un étau."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Autour des fontaines, sous le jour pâle des soupiraux, ils s’approchaient des étaux."


Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net