Saturday, September 4, 2010

effilé


effilé adj
definition image
translation:
slender, tapering; frayed, trimmed

effiler v to fray, unravel (cloth); sharpen, cut to a point; thin

note: affilé refers usually to sharpening an edge; effilé has the sense thin and long, and also cutting threads one by one (as in trimming hair or fraying cloth)


etymology: e- (from)+ fil — edge, thread

synonyms: aigu, aiguisé,  allongé, étroit, filiforme, fuselé, gracile, grêle, long. mince, pointu, svelte

examples:

Sand, Indiana (1832)
"Il était remarquable par sa longue taille, ses larges jarrets velus, son museau effilé comme celui d'un renard, et sa spirituelle physionomie toute hérissée de poils en désordre."


Balzac, La Femme abandonée (1834)
"car de sa main droite, main blanche, presque transparente, sans bagues, fluette, à doigts effilés, et dont les ongles roses formaient un ovale parfait."

Gautier, “Omphale” (1834)
"[C']est que cela te semble étrange de me voir ici et non là, dit-elle en pinçant légèrement sa lèvre rouge avec ses dents blanches, et en étendant vers la muraille son doigt long et effilé."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Cléopâtre désirait un incident étrange, quelque chose d’inattendu ; cette petite nacelle effilée, aux allures mystérieuses, nous a tout l’air de porter sinon une aventure, du moins un aventurier."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Marguerite chiffonnait la soie de son aumônière et en effilait les torsades d'or."
(torsades – twists )

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Ses mains, grassement effilées, faisaient se jouer à travers les œillets le lacet du brodequin comme une navette agile, sans songer au jupon qu’il fallait rabattre."
(oeillets – eyelets)

Zola, La Curée (1872)
"Il restait toujours un peu fille, avec ses mains effilées, son visage imberbe, son cou blanc et potelé."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.