Wednesday, September 8, 2010

fonte


fonte nf 

definition image
translation:
1. cast iron
2. melting, smelting
3. holster (for a pistol)


etymology: from fondre– to melt; derived from Latin fundere – to pour out, extend
the holster meaning comes from Italian fonde – pocket, from vulgar Latin funda – purse

synonyms: fonderie, fusion. liquidation,

examples:


1.

Balzac, Les Chouans (1829)
"Il fit partir un ressort, la plaque de fonte s’enleva et quand leurs ennemis communs rentrèrent dans le caveau, la lourde porte de la cachette était déjà retombée sans bruit."

Balzac, La Peau de chagrin (1832)
"L'eau contenue dans la machine brisa la fonte, produisit un jet d'une puissance incommensurable."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Celle-ci, placée près d’un poêle de fonte situé au milieu de la loge, semblait écouter gravement chanter sa marmite (c’est l’expression consacrée)."
(marmite – pot)

Verne, De la Terre à la lune (1865)
“– C’est évident, répondit le major, mais quel métal comptez-vous donc employer pour le projectile ?
– De la fonte de fer, tout simplement, dit le général Morgan.”

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
"Le prenais un petit escalier de fonte qui tremblait et sonnait sous mes pas."

Zola, La Curée (1872)
"Les chaises de fonte, peintes en jaune, où s'étale, par les beaux soirs, la bourgeoisie endimanchée."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"La graisse débordait, malgré la propreté excessive, suintait entre les plaques de faïence, cirait les carreaux rouges du sol, donnait un reflet grisâtre à la fonte du fourneau."
(suintait – oozed)

2.

 Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Un torrent à lit pierreux souvent à sec, alors rempli par la fonte des neiges, arrose cette vallée serrée entre deux montagnes parallèles”



Balzac, Les Paysans (1855)
“ Les versants de ma forêt qui regardent la plaine de Montégnac n'y jettent aucun cours d'eau, pas le plus léger torrent, ni dans les pluies, ni à la fonte des neiges.”

Erckmann-Chartrian,  L'Ami Fritz (1864)
“Il faisait un de ces temps clairs de la fonte des neiges, où les nuages s'en vont, où le toit en face, les petites lucarnes miroitantes, la pointe des arbres, enfin tout vous paraît brillant.”

Verne, Les Enfants du capitaine Hatteras (1868)
“John Mangles et Wilson n’avaient même pas gagné dix brasses sur cette rivière, grossie par les pluies et la fonte de neiges, et qui mesurait alors un mille de largeur.”

Verne, 20 000 Lieues sous les mers (1870)
“Il erra tantôt à la surface des flots, tantôt au-dessous, au milieu de ces brumes si redoutables aux navigateurs. Elles sont principalement dues à la fonte des glaces, qui entretient une extrême humidité dans l'atmosphère. ”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Auguste, donnant un dernier coup d’œil à la fonte du saindoux, avait, de son côté, découvert les deux marmites, où les graisses bouillaient lourdement.”

Huysmans, En Route (1895)
“Il y eut alors entre artistes une coalition de cervelles, une fonte d’âmes. ”



3.

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Vous étiez seul avec lui, alors vous prîtes un pistolet dans vos fontes, et, tandis qu'il se penchait, vous lui brisâtes les reins."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Les fontes étaient garnies de pistolets pareils."

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne (1850)
[ils] "ont un bon couteau de chasse, un bon mousqueton à la croupe du cheval, un bon pistolet dans la fonte."

Hugo, Les Misérables (1862)
“Ils portaient le casque sans crins et la cuirasse de fer battu, avec les pistolets d'arçon dans les fontes et le long sabre-épée.”

Verne, De la Terre à la lune (1865)
“Il remarqua en outre que chaque cavalier portait une carabine en bandoulière et des pistolets dans ses fontes. ”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Nicolas alla droit au soldat, et, avant que celui-ci eût pu faire un mouvement pour l'arrêter, saisissant un pistolet aux fontes de sa selle, il le lui déchargea en pleine poitrine.”


Bonnetain, Dans la Brousse (1894)

“Je réintégrai mon revolver dans les fontes de ma selle, — mon revolver qui n’a tué ni ne tuera personne.

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.