Friday, September 10, 2010

lézarde


lézarde nf
definition image
translation:
crevice, crack, chink

lézardé adj cracked

lézarder v to crack

notes: lézarde normally refers to cracks in walls, chimneys, etc.

Not to be confused with lézard nm – lizard or lézarde nf –female lizard

lézarder can also mean to loaf, to sit in the sun like a lizard

etymology: apparently from the similarity of shape to a lizard, from French lézard from Latin lacerius – lizard

synonyms: brèche, cassure, crevasse, déchirure, félure, fente, fissure, passement

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Les murs, quoique construits de ces pierres schisteuses et solides dont abonde le sol, offraient de nombreuses lézardes où le lierre attachait ses griffes."

Balzac, Gobseck (1830)
"La loge du portier était noire, le vitrage ressemblait à la manche d’une douillette trop long-temps portée, il était gras, brun, lézardé."


Balzac, "Un episode sous le terreur" (1830)
"Le toit, qui, des deux côtés, s'abaissait rapidement, comme dans les greniers, avait quelques lézardes par lesquelles passait un vent glacial."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Son jupon de laine tricotée, qui dépasse sa première jupe faite avec une vieille robe, et dont la ouate s'échappe par les fentes de l'étoffe lézardée."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Comme le mur est très-lézardé, quand je suis dans mon trou, je vois chez eux et je les entends comme si j’y étais."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"elle fût ainsi demeurée en sa sécurité, lorsqu’elle découvrit subitement une lézarde dans le mur."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
'Puis la file bossuée des autres s’en allait, s’enfonçant en plein noir, lézardée, verdie par les écoulements des pluies, dans une débandade de couleurs et d’attitudes telle, que Claude en riait d’aise."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.