Saturday, September 10, 2016

muselière

muselière  nf
definition image
translation:
muzzle

museler v to muzzle, constrain

etymology:  from museau — snout

synonyms:  bâillon

examples:

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
“Je suis comme un conducteur d'ours qui tremble qu'un jour la muselière ne se brise.”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Napoléon avait bien raison de museler la Presse.”

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“L’ours s'était accroupi, ses larges pattes en l'air; il frissonnait dans sa grosse peau rousse, et sa muselière paraissait le gêner considérablement.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Ensuite, vois-tu, on a beau les avoir muselées, toutes les vielles passions qu’on n’a pu placer, se lèvent et aboient quand un jupon passe !”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“cette Poubelle infecte vous soit vidée sous le nez à l’occasion, un jour que vous serez traduit en simple police pour avoir sorti votre chien sans muselière.”
(traduit — brought to justice)

Goncourt, Journal II (1887)
“en train de désarmer secrètement les haines, en train de museler les antipathies, avec un peu d’argent pris à l’État.”

Zola, La Débâcle (1892)

“si nous t’enlevions ta muselière, tu nous casserais les oreilles.”





Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net