Sunday, September 11, 2016

chaire

chaire nf
definition image
translation:
1. pulpit, platform, (ecclesiastical) seat; preaching, sermon
2. chair (in a university), platform for a teacher to stand on ; lecturing , teaching
3, (archaic) chair (a large one with a back)

etymology:  from Latin cathedra — chair (for sitting);  until the 16th century, chaise and chaire were interchangeable,  until chaise gradually became the word for chair and chaire took on more specialized meanings

synonyms: cathèdre, estrade, pupitre, siège, tribune; professoriat; leçon, prône

examples:

1.

Hugo, Les Orientales (1829)
“En vain, pour te sauver, patrie illustre et chère, 
Nous réveillons le prêtre endormi dans sa chaire.”

Sand, Valentine (1832)
“Quand le curé monta en chaire pour faire le prône, et que sa voix cassée et chevrotante rassembla toute sa force pour énoncer les noms de Louise-Valentine de Raimbault et de Norbert-Évariste de Lansa.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“En entrant en chaire, Fabrice fut agréablement surpris de trouver toutes les chaises occupées par les jeunes gens à la mode et par les personnages de la plus haute distinction.”

Michelet, Histoire de France IV (1305 — 1364) (1840)
“Il y avait contre les murs de l'abbaye une chaire ou tribune, d'où les juges présidaient aux combats judiciaires.”

Balzac, Le Député d’Arcis (1847)
“Les écrivains, les administrateurs, l’Église du haut de ses chaires, la Presse du haut de ses colonnes, tous ceux à qui le hasard donne le pouvoir d’influer sur les masses, doivent le dire et le redire : thésauriser est un crime social.”

Hugo, Les Chatiments (1853)
“Puisque le prêtre assis dans la chaire, et le juge
D'hermine revêtu,
Adorent le succès, seul vrai, seul légitime,
Et disent qu'il vaut mieux réussir par le crime,
Que choir par la vertu.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“il vit s’élever des cathédrales immenses où tonitruaient des moines blancs en chaire.”
(tonitruaient — thundered)

2.

Hugo, Notre Dame de Paris (1831)
“notre ami Jehan Frollo du Moulin, ce petit écolier d'hier, ce piéton qu'on était toujours sûr de rencontrer partout dans Paris, excepté devant la chaire des professeurs.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Il est même singulier qu'au moment où l'on crée à Paris des chaires de slave, de mantchou, de littératures aussi peu professables que les littératures du Nord, ... on n'ait pas restitué, sous le nom d'Anthropologie, l'enseignement de la philosophie occulte.”

Flaubert, L'Éducation sentimentale (1869)
“Quant à lui, il ambitionnait toujours une chaire à l'Ecole de droit.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Un cercle d'étudiants s'était fait autour de la table et l'on avait parlé des niaiseries payées par l'état qui se débitent en chaire à la Sorbonne.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1863)
“En effet, à deux heures, la reine du désert, la mystérieuse Tembouctou, qui eut, comme Athènes et Rome, ses écoles de savants et ses chaires de philosophie, se déploya sous les regards des voyageurs.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Il a obtenu du proviseur la permission de me garder dans son étude, près de sa chaire.”

Huysmans, En Ménage (1881)
Le pion vautré dans sa chaire … se vengeant de ses ennuis sur nous, nous empêchant de sortir quand on levait la main pour aller aux lieux !”
(aller aux lieux — go to the toilet)




3.

Balzac, Le Chef d’oeuvre inconnu (1832)
“Il était languissamment assis, dans une vaste chaire de chêne sculpté, garnie de cuir noir.”

Balzac, Maître Cornelius (1832)
“Louis XI, revenu d'une courte promenade, était assis dans une grande chaire de tapisserie, au coin de la cheminée de sa chambre.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Les fauteuils en noyer sculpté, les chaires à dos élevés et garnies en tapisserie, les consoles, les horloges, les hautes-lices, les tables, les lustres.”
(hautes-lices —  vertically oriented tapestry)





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.