Monday, June 28, 2010

garnement


garnement nm
definition image
translation:
scamp, scapegrace, rogue

etymology: originally mauvais garnement – bad soldier from in turn Old French guarnament – warrior; from Old French garner – to guard (later garnir – to decorate ; from same German root as in Old High German warnôn – to protect, warn and English warn


synonyms: canaille, chenapan, coquin, espiègle, fripon, galopin, gredin, polisson, vaurien


examples:

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"Son adversaire était un autre capitaine du même régiment, Italien comme lui, comme lui mauvais garnement."

Merimée, Carmen (1845)
"On m’a dit que quelques mauvais garnements se cotisèrent certain jour, pour graisser la patte au sonneur de la cathédrale et lui faire sonner l’angélus vingt minutes avant l’heure légale."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"l’affreux tapage de ces garnements lui devint nécessaire pour emplir le vide de son cerveau."

Zola, La Fortune des Rougon (1871)
"Mais ce qui fit surtout de lui le pire des garnements, ce fut le beau dédain qu’il contracta pour les pauvres diables qui gagnaient le matin leur pain du soir."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"C’est ce garnement de Marjolin qu’on vient de trouver dans la cave, avec la tête fendue…"

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Trouche est un garnement, et Olympe, une sans-cœur."

Maupassant, "Le papa de Simon". La Maison Tellier (1881)
"Un murmure d'approbation courut parmi les garnements, comme si ce fait d'avoir son père mort au cimetière eût grandi leur camarade."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.