Sunday, December 6, 2009

mèche


mèche nf  
definition image
translation:
wick, fuse; (of hair) lock, streak, tuft

etymology: from Latin myxus – wick; from Greek myxa – wick, English match is derived from Old French meiche, an earlier form of mèche


synonyms: (wick, fuse) bickford, cordeau, étoupille, lumignon, rat de cave;
(haïr) boucle, guiche, touffe, toupet

examples:

in the sense" "wick, fuse"

Balzac, La Bourse (1832)
"afin de pouvoir le regarder à son aise en paraissant très-occupée du début de la lampe dont la lumière, saisie par l’humidité d’un verre terni, pétillait en se débattant avec une mèche noire et mal coupée."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Le duc d'Alençon détacha son arquebuse du crochet et en alluma la mèche."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“ses canonniers, mèche allumée, étaient à leurs pièces ; ses gabiers, avec des grenades dans les hunes.”
(gabiers —  topmen)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Au fond de l’église, une lampe brûlait, c’est-à-dire une mèche de veilleuse dans un verre suspendu."

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“La mèche devait brûler pondant dix minutes, selon nos calculs, avant de porter le feu à la chambre des poudres.”

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Imaginez une lampe carcel gigantesque à six rangs de mèches, autour de laquelle pivotent lentement les parois de la lanterne"
(lampe carcel – a type of oil lamp invented by Guillaume Carcel in 1800)

Zola, La Bête humaine (1890)
“une chandelle brûlait toujours, noyée de suif, avec une haute mèche charbonnée, qu’elle ne mouchait plus.”

in the sense "lock of hair":

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Sa figure énergique, dépouillée de son aspect sinistre par la souffrance et par l'âge, avait une couleur blafarde en rapport avec les longues mèches de cheveux blancs qui tombaient autour de sa tête chauve"

Balzac, "Le Message" (1832)
"J'ai coupé sur sa tête, dis-je en continuant, une mèche de cheveux que voici."

Balzac, Ferragus (1834)
"Quelques mèches plates et grises, placées de chaque côté de sa tête, descendaient sur le collet de son habit crasseux et boutonné."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"quelques mèches blanches argentaient deux petites touffes de cheveux d’un blond vif qui frisaient de chaque côté de son crâne presque entièrement chauve."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Sous les broussailles de sa barbe et les mèches de ses cheveux, qui lui couvraient le visage, pareilles aux touffes de poils d’un caniche, on ne distinguait que le luisant de ses yeux bruns."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Lui, portait, à la naissance des favoris, deux mèches de poils collées contre les joues en accroche-cœur."
(accroche-cœur – spit curl)


Goncourt, Journal II (1887)
“je le retrouve avec son teint boucané, sa longue mèche de cheveux lui balafrant la figure, son élégance frelatée dans sa demi-toilette.”
(boucané —  smoked)

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.