Wednesday, November 13, 2013

filandreux

filandreux adj 
definition  image
translation:
stringy, ropy, fibrous; complicated


etymology: from filandre – long fibre,from fil –thread from Latin filum – thread

synonyms: compliqué, confus, dur, embrouillé, enchevêtré, fibreux, filamenteux, touffu

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Tenez, maître, regardez, ce groupe de toits noirs qui font des angles singuliers, là, au-dessous de ce tas de nuages bas, filandreux, barbouillés et sales."

Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
"le lustre, dardant dans ses prunelles de longues houppes filandreuses de rayons prismatiques, le forçait à cligner les paupières."

Balzac, Béatrix (1839)
"Madame de Rochefide, devenue osseuse et filandreuse, ,,,  avait ce soir-là fleuri ses ruines prématurées."

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"Ce pauvre garçon est devenu très-épris d’une certaine demoiselle Modeste de La Bastie, une petite fille pâle, insignifiante et filandreuse."

Balzac, La Cousine Bette (1846)
"Tous ceux qui assistent aux séances des Chambres reconnaîtront les habitudes de la lutte parlementaire dans ces phrases filandreuses avec lesquelles on calme les irritations en gagnant du temps."

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
"Quoique tout parvenu suppose un mérite quelconque, Minard était un ballon bouffi, s’épanchant en phrases filandreuses."


Villiers de l’Isle Adam, “Deux augures”. Contes cruels (1883)
"je viens vous offrir une ineptie cent fois inférieure à toutes celles que vous publiez chaque jour, une filandreuse chronique suintant la suffisance repue."

Zola, “Madame Neigeon“, Naïs Micoulin (1883)
"je vois les tresses noires et le cou blanc de Louise, derrière les phrases filandreuses."









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.