Thursday, March 11, 2010

épancher


s'épancher v
definition image
translation:
to open one's heart, overflow, be discharged

épancher v. (literary, figurative) to pour out. vent, (medical) discharge

épanchement nm effusion, pouring out, overflowing

etymology: form of French épandre – to spread, scatter from Latin expandere –to spread, out, related to English spend, expand

synonyms: communiquer, confier, couler, décharger. déverser, exprimer ses sentiments, répandre, se livrer, verser

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"quelque faible que fût en elle ce besoin d'épanchement cordial, naturel à toute créature humaine, réduite pour le satisfaire à causer avec sa femme de chambre."

Balzac, “L’Auberge rouge” (1831)
"Ah ! vous êtes le dernier homme avec lequel j'aurai pu épancher mon âme."

Sand, Indiana (1832)
"un violent sentiment de dépit en voyant l'affection simple et confiante de ces gens-là s'épancher devant lui."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Son cœur se serra, comme il se serre quand, pour la première fois, la compassion, excitée par le malheur de celui qu’elle aime, s’épanche dans le corps entier d’une femme."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857)
"Des nappes d'eau s'épanchaient, bleues,
Entre des quais roses et verts."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Allégresse toute méridionale qui s’épanchait d’une façon bruyante, chantant, dansant, gesticulant."


Zola, La Curée (1872)
"Puis, enhardie, elle s’épancha, elle donna des conseils à sa maîtresse."

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"On y sentait tout un réseau sous-jacent de filets liquides qui, par quelque faille souterraine, devaient s’épancher vers la rivière."
(sous-jacent — underlying;  faille – fault)

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.