Wednesday, March 25, 2015

étique

étique adj
definition image
translation:
bony, skinny, morbidly thin

etymology:  from Old French étique — consumptive,  through Late Latin from Greek etikos — habitual

synonyms:  amaigri, cave, chétif,  décharné, efflanqué, famélique, maigre, phtisique


examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
“C’était une charrette ordinaire, avec un cheval étique.

Sand, Valentine (1832)
“elle pressa Valentin dans ses bras étique.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“les trois jeunes gens aperçurent une femme, verte comme une noyée de deux jours, et maigre comme l’est une étique deux heures avant sa mort.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“des convulsions secouaient son petit corps étique. “

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“les arbres sont moins étiques, les arbustes plus verts,”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
“Marinet, un pauvre être étique, toussota et, avec des intonations de prédicateur et des intentions déclamatoires,”

Goncourt, Hokousai (1896)
“ces cous décharnés, de ces bras étiques, de ces jambes de phtisiques, de ces anatomies ridicules qui vous rappellent à la fois les macabres et comiques écoles de natation de Daumier..”


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.