Tuesday, November 17, 2009

chétif


chétif adj 
definition image
translation:
sickly, stunted, puny, undersized, poor, meager

etymology: Old French captif – captive, front Latin captivus, borrowed in English as caitiff -– cowardly, mean

synonyms: délicat, faible, maladif, malingre, pauvre, rabougri, rachitique, souffreteux

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Ce fut plutôt un avortement qu'un accouchement, tant l'enfant qui vint était chétif ; aussi causa-t-il peu de douleurs à sa mer."

Barbey d’Aurevilly, "Le cachet d’onyx" (1832)
"d'enchantement pour elle, elle venait demander au monde et à ses pompes la chétive aumône d'une distraction."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"du fond des boutiques où l’arrêtent de chétifs batardeaux, du sein des comptoirs et des grandes officines où il se laisse mettre en barres, l’or… jaillit vers la gent aristocratique où il va reluire, s’étaler,,,"
 (batardeau – a cofferdam, a kind of wall used in fortification)

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Petit et grêle, chétif et débile, cet homme pouvait avoir cinquante ans environ."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857)
"Pour moi, poète chétif,
Ton jeune corps maladif"

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Le colza fut chétif, l’avoine mediocre."

Zola, La Curée (1872)
"la fille, cette pauvre Louise, comme on la nommait, une enfant de dix-sept ans, chétive, légèrement bossue"











Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.