Thursday, May 10, 2012

grive

grive nf 
definition  image
translation:thrush

sôul comme ime grive — very drunk

etymology: origin unknown

synonyms:  draine, litorne, tourd

examples:

Sand, Valentine (1832)
"ces rameaux qui, en avril, blanchirent les premiers ; la senelle rouge, dont les grives sont friandes, "
(senelle  [cenelle[  – berry of the mayflower)

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”,  Contes bruns, (1832)
"il suffira peut-être de vous dire qu'il s'est amusé dernièrement à baptiser du vin blanc avec de l'eau-de-vie, afin de renvoyer à l'empereur un aide-de-camp soûl comme une grive."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"elle était grasse comme une grive après la vendange."

Sue, Les Mystères de Paris I (1842)
"Morbleu ! je ne la boirais pas, moi, sans être soûl comme une grive."

Zola, “Le Carnet de  danse”, Contes à Ninon (1864)
"Nos francs éclats de rire effrayaient les grives et les merles qui sifflaient dans les haies."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Coupeau, soûl comme une grive, recommençait à viauper et disait que c’était le chagrin."
(viauper –weep)

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
"Il avait déjà piqué une grive à sa fourchette quand un bruit de sanglots déchira nos oreilles."








Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.