Saturday, August 22, 2015

grognon

grognon adj
definition image
translation:
grumpy, grouchy

etymology:  from grogner —  to grumble, grunt  from Latin grunnire — to grumble



synonyms:  bougon, bourru, hargneux, maussade, morose, pleurnicheur

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“Ainsi ses jolis enfants, si soignés par elle, ne tomberaient pas dans les mains d’un prêtre sale et grognon.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Elle me dit quelquefois : ─ Je suis grognon, laisse-moi, va-t’en.”

Labiche, Un Chapeau de paille d’Italie (1851)
“Il est grognon, maussade, sournois, jaloux…”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“De madame Villenave, petite vieille fort gracieuse, fort spirituelle et fort instruite dans le monde, mais fort grognon dans l'intimité, souffrante qu'elle était, comme Anne d'Autriche, d'un cancer dont elle est morte ;”


Zola,  Une Page d’amour (1878)
“Elle était bien contente, mais elle gardait son air grognon.

Maupassant, “Les Sœurs Rondoli “,  Les Sœurs Rondoli (1884)
“Elle ne m’a pas l’air imprenable, bien qu’elle paraisse un peu grognon. ”

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Il avait, en outre, une humeur exécrable, toujours grognon, d’une mélancolie de chien déshérité, à faire pleurer les gens./“

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.