Monday, December 28, 2015

pleutre

pleutre nm
definition image
translation:
cur, coward

pleutrre  adj cowardly

etymology:  probably from Dutch pleute — worthless thing

synonyms:   capon, couard, lâche, lavette, lope, peureux, pied-plat, poltron, timoré

examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Mais le plaisant, à mon âge, c’est que j’ai eu un moment d’enthousiasme en parlant aux soldats de la garde et arrachant les épaulettes de ce pleutre de général P…”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Soixante mille francs par an. Je m’en doutais bien, dit Monte-Cristo en haussant les épaules ; ce sont des pleutres que les Cavalcanti.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“malheureusement M. de Mazarin est un pleutre qui ne se dessaisira pas de son diamant en ma faveur.”

Labiche, La Cagnotte (1864)
“– Mon Dieu ! je ne sais pas comment vous dire ça… c’est du faux !
– Du faux !!! – Ah ! le pleutre !”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Bossuet était fort pleutre,
Racine inclinait son vers ;
Corneille seul, sous son feutre,
Regardait Dieu de travers.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“deux poussahs, dont l’un avait un bec-de-lièvre et l’autre un œil de bigle, riaient comme des pleutres,”
(poussahs —  fat people; bec-de-lièvre — harelip;  bigle — cross-eyed

Zola, L’Assommoir (1879)
“on ne lâchait pas des amis comme un pleutre, même pour se rendre à son devoir.”




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.