Wednesday, December 2, 2015

loustic

loustic nm
definition image
translation:
prankster, joker, clown

etymology:  from German lustig — merry, funny

synonyms:   blageur, buffon, bout-en-train, drille, facétieux, farceur, luron

examples:


Balzac, “Le Grand d’Espagne”, Contes bruns (1832)
“du reste s'exprimant avec une grande facilité, contant bien, peignant d'un trait, et jovial comme un loustic de régiment.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“Joe bondissant, éclatant en propos burlesques ; il devint promptement le loustic du poste des maîtres, où un cadre lui avait été réservé.”

Zola, Thérèse Raquin (1867)
“Parmi eux se rencontraient des loustics d’atelier qui faisaient sourire la galerie en disant un mot plaisant sur la grimace de chaque cadaver.”

Hennique, “L’Affaire du grand 7” from Soirées de Médan (1880)
“brusquement l’esprit de corps envahit ces gens énervés par le malheur d’un camarade, bon garçon, loustic aimable, étendu là, mourant, dans un uniforme que tous portaient.”

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
“vous verrez des hommes étranglés, les yeux pleins de larmes, se tordre sur leur lit devant les farces d’un loustic.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“Ses mendiants sournois, observateurs, obliquement loustics, plus dangereux peut-être que les brigands de Salvato.”

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
“A Aix, les loustics du collège l'avaient plaisanté autrefois sur son accent du Nord, l'appelant « franciot » et « parisien ».”










Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.