Monday, February 15, 2016

avoué

avoué nm
definition image
translation:
solicitor, attorney

note:  This distinction between avocat and avoué was abolished in 2012. In lower courts, either profession was able to plead.  In the higher courts,  the avoué (like a British solicitor) would represent a client , while the avocat, like a barrister, would do the pleading.

etymology:  from Latin advocatus — convoked, invoked

synonyms:   avocat, défenseur, mandaté

examples:

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“Il se trouve une grande différence entre les avoués de Paris et les avoués de province.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“il y fut le seul avocat, les avoués plaidant toujours les causes eux-mêmes dans ces petites localités.”

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“L’avoué, c’est l’administrateur qui trace le plan de campagne, qui ramasse les munitions, qui met tout en œuvre, l’avocat livre la bataille.”

Zola, La Confession de Claude (1865)
“il tend à un but, il veut être avocat, avoué ou notaire.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Les notaires ont résisté longtemps, plus longtemps que les avocats, plus longtemps que les avoués.”

Zola,  Préface, Les Héritiers Rabourdin (1874)
“Je  connais des avoués et des huissiers de petite ville, qui, lorsqu'ils viennent l'été à Paris en villégiature, ont bien soin de consulter l'affiche, avant de mener leurs épouses à la Comédie-Française.”

Maupassant,  “Divorce”. Toine (1886)
“Or, justement, ce jour-là, je dînais avec deux amis, un avoué et un filateur.”
(filateur owner of a  spinning factory)





Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net