Thursday, February 18, 2016

fanfaronnade

fanfaronnade nf
definition image
translation:
bravado, boasting

fanfaron nm swaggerer, blusterer, braggart
fanfaron adj  bkusteringm bragging

etymology:  related to French fanfare — fanfare

synonyms:   bluff, bravache, bravade,  forfanterie, hâblerie.  jactance, ostentation

examples:

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Où est Menneville, ce fanfaron, ce vantard qui ne devait revenir que mort ou vainqueur?”

Baudelaire (tr. Poe),  “Un Descente dans le Malestrom”, Histoires extraordinaures  (1858)
“Vous prendrez peut-être cela pour une fanfaronnade, mais ce que je vous dis est la vérité,”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“voyez la différence profonde qui existe entre le combattant fanfaron, espérant tout, ne craignant rien – et le vainqueur qui a désormais quelque chose à perdre.”

Augier, La Contagion (1866)
“combien il m'était pénible de te la voir perdre par tes fanfaronnades de perversité.”

FHugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Remarque-moi avec quelle violence elle s’est d’abord éprise du More, simplement pour les fanfaronnades et les mensonges fantastiques qu’il lui disait.”

Zola., Nouveaux Contes à Ninon (1874)
“Il parlait simplement une langue courante de fanfaronade militaire.”

Maupassant, “Mademoiselle Perle”, La petite Roque (1886)
“il était très religieux, malgré ses airs fanfarons.”






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.