Thursday, February 11, 2016

rapin

rapin nm
definition image
translation:
apprentice painter

note: it says something about the artistic life and Bohemianism in Paris in the 19th century that this job has not only a name but also a minor mythology around it

etymology:  uncertain

synonyms:   apprenti peintre, barbouilleur, élève peintre


examples:

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“Bon, nous avons un quart d’heure, répondit Mistigris en trahissant ainsi le génie d’observation inné chez les rapins de Paris.”

Gautier, “Feuillets de l’album d’un jeune rapin”  (1845), de Contes humoristiques (1872)
“Cela n’est guère amusant, d’aller chercher des cerises à l’eau-de-vie, du tabac à fumer et des cervelas pour ces messieurs, et de s’entendre appeler toute la journée rapin et rat huppé !”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“L’artiste ramassa la pièce avec un air très-satisfait et lui fit un très-gracieux accueil, car, bien que rapin, il savait vivre et était fort civil avec les étrangers.’

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“je suis rapin en titre d’office : rien que cela ! apprenti Michel-Ange ! “

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Les rapins ambitionnaient de voir leurs oeuvres à sa vitrine et les tapissiers prenaient chez lui des modèles d'ameublement.”

Géricault
Maupassant, "Miss Harriet",  Miss Harriet (1884)
“J’avais alors vingt-cinq ans et je faisais le rapin le long des côtes normandes. J’appelle « faire le rapin », ce vagabondage sac au dos, d’auberge en auberge, sous prétexte d’études et de paysages sur nature..”

Daudet, Sapho (1884)
“Des épaules de danseurs le bousculaient brusquement, des rires de rapins blaguaient la cornemuse qu’il portait tout de travers et sa défroque de montagne, lourde et gênante dans cette nuit d’été.”





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.