Wednesday, June 14, 2017

parade (escrime)

parade nf
definition image
translation:
parry, counter, stop

note: parade also means parade and ceremonial

etymology:  from French parer — defend,, avoid

synonyms: défense, riposte

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Il a de l’attaque, pas de feintes perdues, du poignet, du pétillement, de l’éclair, la parade juste, et des ripostes mathématiques.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“À une mauvaise parade de Max, le colonel lui fit sauter le sabre des mains.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Mais, au contraire, de Wardes furieux fit un bond en avant, et l'épée haute, menaçant Raoul, qui n'eut que le temps d'arriver à une parade de quarte.”
(qiuarte — a fencing position))

Hugo, Les Misérables (1862)
“Eh bien, vous serez le premier à qui j’aurai dit mon secret. Faut-il que je vous aime ! un coup auquel il n’y a pas de parade ! un coup que je gardais pour moi seul.” 

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Au moindre jour qu’il laissait, la pointe de Sigognac s’avançait, nécessitant une prompte parade.”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Ah ! c’était une bien belle botte ! Infaillible surtout ! Tellement infaillible que Picraide ne s’était jamais donné la peine d’enseigner une parade inutile.”
(botte — stroke)

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Une simple parade du large couteau avait suffi à faire dévier l’inutile épée du traître.”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net