Saturday, June 10, 2017

malandrin

malandrin nm
definition image
translation:
highwayman, robber, thief, ruffian

etymology:  from Italian malandre — leprosy

synonyms: bandit, brigand, forban, malfaiteur, pirate, routier, truand, vagabond, voleur

examples:

Mérimée, “Fedreigo” (1829)
Federigo  [a] … ruiné au jeu douze fils de famille (qui se firent ensuite malandrins, et périrent sans confession dans un combat acharné avec les condottieri du roi).”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Oh ! tant qu’on le verra trôner, ce gueux, ce prince,
Par le pape béni, monarque malandrin.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Pas plus à la montée qu’à la descente, aucun malandrin ne nous sauta à la gorge, nous demandant l’escarcelle ou la vie.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Ils conquirent l’admiration des malandrins qui peuplaient ce bouge.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Les guerres, les discordes civiles ont jeté sur le pavé des troupes de malandrins qui s'embusquent au coin des ruelles sordides.”

Richepin, Truandailles (1890)
“cet ancien copain de mendigoterie qu’elle était allée chercher parmi sa truandaille d’autrefois, gibier de prison, vendeur de petites filles, malandrin au moignon ulcéreux.”
(mendigoterie  —  beggary;  truandaille — band of robbers)


France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“Votre île serait un repaire de bandits et de malandrins, où les criminels jugeraient les innocents, s'il s'en trouvait d'aventure.”

(d'aventure —  by chance)





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.