Thursday, June 29, 2017

effilocher

s’effilocher  v
s’effiloquer v
definition image
translation:
to fray, shred

note:  s’effiloquer is an older variant

etymology:  é- + filoche— a loose weave of fil — thread

synonyms: défiler, défilocher, éfaufiler, effiler. effranger

examples:

Flaubert, Correspondance (1852)
“Son génie, comme le duc De Glocester, s’est noyé dans un tonneau et, vieille guenille maintenant, s’y effiloque de pourriture.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“La chair s’effiloquait par lambeaux rouges.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Les dentelles de sa chemise ne furent bientôt plus, sous les crispations de ses doigts nerveux, qu’une charpie effiloquée.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Il était misérablement vêtu, d'un pantalon qui s'effiloquait sur des bottes lugubrement éculées, et d'une blouse de laine noire toute maculée.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
 “En effet, vers cette heure, une affluence de femmes mal peignées, couvertes de châles effilochés.

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886) 
“Ces rues étroites, ces fenêtres étranglées comme des soupiraux de prisons, d'où pendent des loques effilochées.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Ce ne sont plus que des chiffons qui s’effilochent, se désagrègent, se crèvent, et me restent aux doigts.”








Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net