Sunday, August 8, 2010

hennir


hennir v
definition image
translation:
to neigh, whinny

hennissement nm neighing, whinnying

etymology: from Latin hinnire – neigh

synonyms: bramer, hurler, mugir, rugir

examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
'La cigogne criait sur son nid, les bois retentissaient du chant monotone des cailles, du sifflement des perruches, du mugissement des bisons et du hennissement des cavales siminoles."

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"On entend, sous l'onde sonore,
Hennir les coursiers du Soleil."

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"il s'élançait par bonds, roulant dans ses narines des hennissements de feu, se cabrait de terreur."

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Les chevaux hennirent joyeusement à la vue de l’écurie."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"En ce moment un cheval hennit : Milady releva la tête, vit, collé à la vitre, le visage pâle d’Athos, et poussa un cri."

Merimée, Carmen (1845)
"À l’entrée de la gorge, mon cheval hennit, et un autre cheval, que je ne voyais pas, lui répondait aussitôt."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Des hennissements de chevaux répondirent ; il y eut des piétinements, tout un vacarme au loin, qui grandit, roula, alla se perdre."








Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.