Saturday, August 7, 2010

moite

moite adj
definition image
translation:
moist, damp, clammy

moiteur nf moistness, dampness

etymology: probably from Latin musteus – fresh

synonyms: détrempé. humide, mouillé, spongieux,  suintant, trempé

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Elle essuya ses larmes, se pencha jusqu’à l’oreille du jeune chef qui tressaillit en se sentant caresser par la douce moiteur de son haleine."

Balzac, “Une Conversation entre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"Devant un de ces feux qui ne sont ni pétillants ni éteints, mais dont la chaleur moite dispose peut-être à une causerie plus intime."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"la bouche rose et entrouverte, sa joue moite doucement appuyée sur un de ses bras gracieusement arrondi, tandis que l'autre, frais et nacré."

Zola, La Curée (1872)
"Les dames, dans l’air alourdi de la salle, sentaient des moiteurs leur monter au front et à la nuque."

Zola, La Curée (1872)
"La mort entrait lentement dans cette chambre chaude et moite, où la respiration irrégulière de la moribonde mettait le tic-tac cassé d’une pendule qui se détraque."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Le lit surtout était surprenant, avec ses quatre matelas, ses quatre oreillers, ses épaisseurs de couvertures, son édredon, son assoupissement ventru au fond de l’alcôve moite."



Huysmans, En Rade (1887)
“L’horreur des chemises remontant dans le dos, des cols mouillés, des flanelles moites, des pantalons collant aux genoux, des pieds gonflant dans la bottine.”


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.