Thursday, August 5, 2010

toise


toise nf
definition image
translation:
an old measure, usually of height (1.949 meters); a gauge of height 

toiser v to measure the height of; take someone's measure, look someone up and down

etymology: from Late Latin teisia; from Latin tensus – stretched, as with a cord used for measuring

synonyms: (toiser) considérer. dévisager, examiner, mesurer


examples:

toise:

Balzac, Les Chouans (1829)
"En entendant ce redoutable adversaire à quelques toises, le Gars redoubla de vitesse."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Cet inconvénient, senti par tous, mit M. de Rénal dans l’heureuse nécessité d’immortaliser son administration par un mur de vingt pieds de hauteur et de trente ou quarante toises de long."

Sand, Indiana (1832)
"Bourbon n'est, à vrai dire, qu'un cône immense dont la base occupe la circonférence d'environ quarante lieues, et dont les gigantesques pitons s'élèvent à la hauteur de seize cents toises."

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"La Loire est à vos pieds. Vous la dominez d’une terrasse élevée de trente toises au-dessus de ses eaux capricieuses."

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"près onze jours de travaux préparatoires, ces treize démons humains arrivèrent au pied du promontoire élevé d'une trentaine de toises au-dessus de la mer."

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“à cent toises devant lui il vit s’élever la roche noire et ardue sur laquelle monte comme une superfétation du silex le sombre château d’If,”
(superfétation — accretion )

toiser:

Balzac, Gobseck (1830)
"Monsieur, répondit le comte avec une rare impudence en toisant le vieillard, mes affaires ne vous regardent pas."

Balzac, La Vendetta (1830)
"Il ne tiendra qu’à toi de parvenir et d’avoir un palais à Paris, dit Bonaparte qui toisait son compatriote."

Balzac, “Gambara” (1837)
"Mais en toisant l'Italien, sur qui tombait la lueur du réverbère, sa figure prit une expression pateline."

Merimée, Carmen (1845)
"Sans me répondre, il me toisa de la tête aux pieds "

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Ah ! je les écraserai, toutes ces belles promeneuses du Mail qui toisent dédaigneusement mes robes de laine !"




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.