Monday, February 21, 2011

mors

mors nm
definition image
translation:
bit (for a horse), curb

etymology: related to mordre – to bite

synonyms: bride, caveçon, tenaille

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Les chevaux éperdus se dérobent au mors."
(éperdus – frantic )

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"Bah ! voilà mon chapeau dynastique, mon chapeau gris, mauvais chapeau du reste, un Lyon moitié soie, moitié coton, qui prend le mors aux dents et se fâche."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"il prend le mors aux dents et la mène droit à un précipice."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Le mors est mis à ma bête, sautons dessus et gouvernons-la."

Balzac, Une Fille d’Ève (1839)
"comme ceux des chevaux de race qui s’impatientent dans leurs harnais et relèvent constamment la tête pour se débarrasser de leur mors ou de leurs gourmettes."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"l'animal était lancé de façon à ne plus sentir le mors ."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"elle fit comme les chevaux que l’on tire par la bride : elle s’arrêta court et le mors lui sortit des dents."
















Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net