Tuesday, May 31, 2011

gouailleur


gouailleur adj 
definition image
translation:
impertinent, mocking, cheeky, insolent 

gouaillerie nd cheek. mockery, sarcasm, cheeky humor, insolence
gouailler v to mock, jest, joke coarsely, tease, banter



etymology: origin unknown

synonyms: gausserie, goguenarderie, moquerie, raillerie, sarcasme

examples:

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"[il] gouaille les voyageurs timides, dément les gens instruits, règne à table et y gobe les meilleurs morceaux."
 

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Il a un défaut : c’est d’être trop gouailleur, il ne respecte rien dans ses propos."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Ils se promenaient comme au fond d’un château à eux,,, où leurs amours d’enfants gouailleurs avaient des frissons de mélodrame."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Avec cela, une adresse et une effronterie de singe, une drôlerie gouailleuse d’ouvrier parisien, pleine de bagou, charmante encore sur son museau jeune."

Huysmans, À Rebours (1884)
"l’auteur … affectait une gouaillerie, se livrait à des quolibets de commis-voyageur insupportable."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Mme de Marelle, pleine de cet esprit gouailleur, sceptique et gobeur qu’on appelle l’esprit de Paris, se moquait de ses tirades qu’elle crevait d’une épigramme."
(gobeur – gullible)

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Puis il sourit, d’un drôle de sourire qui court autour de ses grosses joues chaque fois qu’il va dire quelque chose de malin ou de fort, et avec un ton gouailleur."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.