Wednesday, May 4, 2011

débiter

débiter v
definition image
translation:
1. to utter. reel off
2. sell, retail. discharge; produce
3. cut up (wood, meat)


etymology: from French débit – shop. sale from Latin debitum – thing owed

synonyms: bavarder. conter, déclamer, discourir, parler, pérorer, raconter. réciter; détailler, produire, trafiquer, vendre; couper, découper, diviser

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Enfin il débitait des gaudrioles si comiques ; qu'un vieux fourrier qui avait eu le nez gelé, et qu'on appelait Nezrestant , en riait lui-même."


Balzac, La Vielle Fille (1836)
"elle s’était emparée d’Athanase qu’elle moralisait en lui débitant les plus étranges lieux-communs de politique royaliste et de morale religieuse."
(lieux-communs – platitudes)

Balzac, L’Interdiction (1836)
"Oui, monsieur, répondit-elle en se posant pour débiter un récit préparé."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"il débitait des galanteries d’estaminet à une jeune paysanne blonde."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Ce petit discours, débité d’une voix convaincue par le zingueur, qui posait la main sur sa poitrine à la chute de chaque phrase, eut la vive approbation de Lorilleux et de M. Madinier."
(zingeur – roofer)

Huysmans, À Rebours (1884)
"Ces gens sont dessinés d’un trait, vautrés autour d’une table, échangeant d’insipides propos d’ivrognes, débitant de séniles maxims."


2.

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"toutes les filles d’Ève qui vendaient jadis le fruit maternel sur un éventaire, et qui le débitent maintenant dans des boudoirs."

 Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“On alla en procession aux Halles pour voir les poissardes débiter leur marchandise.”

Gautier, “Arria Marcella” (1852)
"[il] suivait machinalement le guide d’un pas de somnambule, sans écouter la nomenclature monotone et apprise par cœur que ce faquin  débitait comme une leçon."

Verne, L’Île mystérieuse (1875)
"Ces rhizomes étaient d'un excellent goût, très nutritifs, à peu près semblables à cette substance qui se débite en Angleterre sous le nom de «sagou de Portland»"

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Elle est donc mariée ? demanda Favier, lorsque Hutin revint de la caisse, où il avait fait débiter trente mètres de satin duchesse.”

Zola, La Débâcle (1892)
“il y eut bientôt une foule de marchands improvisés, des hommes et des femmes qui débitaient du pain, du vin, même des cigares. ”


3.

Verne, De la Terre à la lune (1865)
“Là travaillait un vieux bushman occupé à débiter en fagots des arbres abattus sous sa hache.”


Verne, L’Île mystérieuse (1875)
“Le bois, débité en planches, ne manquait pas dans le magasin, et, peu à peu, on compléta le mobilier, en tables et en chaises.

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Une scierie, qui débite dans un coin les poutres du chantier."


Zola, La Fortune des Rougon (1870)“Le bois qu’ils débitent est rangé, le long de la muraille du fond, par tas hauts de deux ou trois mètres”

Zola, Germinal (1886)
“vers la gauche, un tas de bois débité alignait son cube géométrique.”

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.