Thursday, January 7, 2010

goguenard

goguenard adj
definition image
translation:
mocking, scoffing, bantering, jesting

ggoguenarder v to mock

etymology: from Old French gouge – jest, amusement; possibly from Celtic root gog*, as in Welsh gogan–satire, Breton gôguéa–deceive, make fun of

gougenarder v to mock, scoff

synonyms: blagueur, gouailleur, ironique, moqueur, narquois, railleur, sarcastique, sardonique, taquin

examples:

Balzac, Sarrasine (1831)
"Enfin, cette espèce d’idole japonaise conservait sur ses lèvres bleuâtres un rire fixe et arrêté, un rire implacable et goguenard, comme celui d’une tête de mort."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Monsieur, il dort, répondit Nanon. — Tant mieux, il n’a pas besoin de bougie, dit Grandet d’un ton goguenard."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Voyez-vous, dit-il en goguenardant, à ce clou ! - Oui, reprit La Mole, à ce clou
... - Vous n'êtes pas assez grand pour cela, mon petit monsieur !


Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Se tournant vers la malheureuse casquette, silencieuse et triste dans son coin, il lui dit d’un air goguenard :
— Et ta femme, à toi, rémouleur ?"

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Viens donc, on nous appelle là-dedans, dit Antoine à son compagnon, d’une voix goguenarde."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"j’appelai mon collaborateur Rivet, un petit homme goguenard et de bon conseil, pour prendre ses avis."

Zola, La Débâcle (1892)
“Mais ses yeux de paysan rusé et goguenard luisaient, dans sa joie muette d’avoir roulé tous ces sales bougres, dont il commençait à avoir assez."


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.