Wednesday, September 7, 2011

ortie

ortie nf 
definition image
translation:
nettle

etymology: from Latin urtica from urere – to burn


examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Ah ! fleur maudite, comme tu avais poussé dans mon âme ! tes rameaux s’y étaient plus multipliés que les orties dans une ruine."

Balzac, Le Lys dans la vallée (1835)
"La vie réelle est une vie d’angoisses : son image est dans cette ortie, venue au pied de la terrasse, et qui, sans soleil, demeure verte sur sa tige."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Rodolphe demeurait consterné comme un homme qui voit pousser des orties dans la plate-bande où il a cru semer des roses."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"il se demandait avec angoisse ce qu’il deviendrait plus tard, quand il aurait jeté aux orties sa robe de juge."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"charmantes méduses à l'oeil, véritables orties au toucher qui distillent un liquide corrosif."
(méduses – jellyfish)

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère  (1873)
"des toits de chaume pourri, où poussaient des orties, un air d'abandon cynique, de pauvreté simulée ou volontaire."

Zola, L’Assommoir (1879)
"cacher sous le matelas, sans le dire à sa femme, une poignée d’orties fraîches, cueillies au soleil."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.