Tuesday, September 13, 2011

serpe

serpe nf 
definition image
translation:
billhook. pruning hook

visage taillé a la serpe – craggy

etymology: from Latin sarpa, from sarpere – to prime

synonyms: ébranchoir, faucille, serpette, vouge

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"un petit garçon âgé d'environ sept à huit ans, armé d'une serpe, secouait le givre de quelques ajoncs qui avaient poussé çà et là."


Hugo, “Préface de 1832”, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"venues qu'elles sont pour émonder, pour ébrancher, pour étêter la société, la peine de mort est une des serpes dont elles se dessaisissent le plus malaisément."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"on leur voyait à tous reluire quelque arme entre les jambes, une serpe, une cognée, un gros estramaçon."
(estramaçon – crude sword)

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Ils portèrent leurs fruits naturels en sauvageons que la serpe n’a point greffés ni taillés.:
(sauvageons – wild children ; greffés – grafted )

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère (1873)
"Tu n'es pas assez fort pour manier la serpe et la cognée."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"lI avait un grand diable de nez tranchant et recourbé comme une serpe, et sa barbe, de couleur indécise, taillée à la Victor-Emmanuel."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"C’était une forêt d’arbres fruitiers, que la serpe n’avait pas taillés depuis un siècle."

Huysmans, À Rebours (1884)
"le peuple, non décrassé, vu, dans les vraies campagnes, ressemblait bien à celui peint par Van Ostade, avec ses enfants non équarris et taillés à la serpe et ses commères grasses à lard."
(équarris – hewn)

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.