Tuesday, October 30, 2012

déteint

déteint adj 
definition  image
translation:
faded. with running colors

etymology
: dé + teindre – to dye, from Latin tingere – to dye, moisten

synonyms:
décoloré, déchargé, fané

examples:



Balzac, La Cousine Bette (1846)
"les rideaux de soie, anciennement rouges, déteints en violet par l’action du soleil."

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
"cet excellent aristocrate qui achevait ce que les massacreurs avaient commencé, et qui retrempait dans le sang ses talons rouges déteints.

(talons rouges — a symbol of aristocarcy)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Une sorte de livrée aux galons déteints …  recouvrait à demi sa veste de chamois."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Elle jetait des coups d’œil dégoûtés sur ses mains durcies, sur sa blouse rapiécée et déteinte."

Zola, Nana (1881)
"elle portait une robe de soie verte déteinte, avec un chapeau rond que des gifles avaient défoncé."



Féval, La Vampire (1885)
"Il avait la figure plate, le regard insignifiant, le sourire déteint."

Zola, Germinal (1886)
"ce cabinet de travail, qui avait en effet gardé son ancien papier rouge déteint, ses lourds meubles d’acajou, ses cartonniers éraflés par l’usage."














Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net