Saturday, May 26, 2012

éraflure


éraflure  nf 
definition  image
translation:cratch, scrape
 

érafler v to scrape, scratch, scuff

etymology: é- + raffler – to swipe, steal, from same Germanic root as in German  raffen – to snatch away

synonyms:
 blessure, déchirure, écorchure, egratignure, grattement, griffure, rayure

examples:

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Dites-moi, continua-t-il, ce gentilhomme n’avait-il pas une légère cicatrice à la tempe – Oui, comme le ferait l’éraflure d’une balle."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Rappelé au sentiment de la situation par cette éraflure, il porta au duc une botte à fond qui l’atteignit au-dessus de la clavicule et le fit chanceler."
(botte  – thrust)

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Elle se penchait vers lui, sérieuse, s’éraflant la peau de l’épaule contre le gros drap de son paletot."

Zola, La Curée (1872)
"A l’ancienne place où se trouvait le lit, le papier peint se montrait tout éraflé, déteint et sali par le matelas."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"Ce n’est rien, dit-il. Une simple éraflure !"

Zola, L’Assommoir (1879)
"En effet, l’escalier B, gris, sale, la rampe et les marches graisseuses, les murs éraflés montrant le plâtre, était encore plein d’une violente odeur de cuisine."

Zola, “L’Attaque du moulin”, Les Soirées de Médan (1880)
"il était noir de poudre, couvert de sueur, taché de quelques gouttes de sang qui avaient coulé de l’éraflure de son épaule."







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.