Saturday, June 28, 2014

mordoré

mordoré  adj 
definition  image
translation:
golden brown, bronze-colored

etymology:  more (variation of Maure) — moor (of North Africa)  + doré — gilt

synonyms: bronzé, brun, doré

examples:

Gautier, “Arria Marcella” (1852)
“Le Vésuve découpait dans le fond son cône sillonné de stries de laves bleues, roses, violet mordorées par le soleil,”
(stries — ridges)

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
[elle] “allongea vers la flamme du foyer la pantoufle mordorée qui emprisonnait son pied gauche,”

Rimbaud, “Le Forgeron”, Poésies (1870-1872)
“Les pattes des vieux rois mordorés, sur la France
Poussent leurs régiments en habits de gala,”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“On déballait les carpes du Rhin, mordorées, si belles avec leurs roussissures métalliques.”

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
“elle portait une écharpe de cachemire sur une robe de mousseline blanche plissée à la taille et qui laissait passer le bout d’une bottine mordorée.”

Goncourt, Journal II (1887)
“C’était dans les tons mordorés de l’arbre et dans les tons gorge-de-pigeon de la pierre, je ne sais quoi de théâtral.”

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)
“des degrés, tant les grilles et la lampe mordorées et l'harmonium accompagnateur à messe basse.”





\

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.